EN ISO 11611

Vêtements de protection pour le soudage et les processus connexes

La norme EN ISO 11611 spécifie les exigences minimales de sécurité et les méthodes d’essai pour les vêtements de protection et les procédés connexes comportant des risques comparables.

Ce type de vêtement de protection est destiné à protéger le porteur contre les projections (petites projections de métal fondu), un contact de courte durée avec une flamme, la chaleur radiante provenant d’un arc électrique utilisé pour le soudage, et d’autres procédés connexes. Il fournit également un certain degré d’isolation électrique en cas de contact accidentel avec un conducteur électrique à une tension supérieure à approximativement 100 V en courant continu dans des conditions normales de soudage.

La sueur, la saleté ou d’autres contaminants peuvent affecter le niveau de protection apporté contre un contact accidentel bref avec des conducteurs électriques sous ces valeurs de tension.

PRÉREQUIS POUR OBTENIR LA CERTIFICATION EN ISO 11611

MÉTHODE D’ESSAI

DESCRIPTION

VALEURS MINIMALES REQUISES POUR SATISFAIRE LA NORME

ISO 15025

Vêtements de protection – Protection contre les flammes – Méthode d’essai pour la propagation de flamme limitée.

A1 ou A2

ISO 9150

Vêtements de protection – Détermination du comportement des matériaux au contact avec des petites projections de métal liquide.

>15 gouttes (Classe 1)
> 25 gouttes (Classe 2)

ISO 6942

Vêtements de protection – Protection contre la chaleur et le feu – Évaluation des matériaux et assemblages de matériaux lors de l’exposition à une source de chaleur radiante.

Classe 1 – RHTI24 ≥ 7 s
Classe 2 – RHTI24 ≥ 16 s

ISO 9185

Vêtements de protection – Évaluation de la résistance des matériaux aux projections de métal fondu.

EN1149-2

Vêtements de protection – Propriétés électrostatiques – Partie 2 : méthode d’essai pour le mesurage de la résistance électrique à travers un matériau (résistance verticale).

> 105 Ω

ISO 5077

Textiles – Détermination des variations dimensionnelles au lavage et au séchage.

< 3% tissu ajouré
< 5% tissu tricoté

ISO 13934-1

Textiles – Propriétés des tissus en traction – Partie 1 : Détermination de la force maximale et de l’allongement à la force maximale par la méthode sur bande.

400 N

ISO 13937-2

Textiles – Propriétés des tissus en traction – Partie 2 : Détermination de la force maximale par la méthode d’arrachement.

20 N

ISO 13938-1

Textiles – Propriétés de résistance à l’éclatement des tissus – Partie 1 : Méthode hydraulique pour la détermination de la résistance à l’éclatement et à la déformation.

moins de 100 kPa (avec une surface d’essai de 50 cm2) ou 200 kPa (avec une surface d’essai de 7 cm2)

ISO 13938-2

Textiles – Propriétés de résistance à l’éclatement des tissus – Partie 2 : Méthode pneumatique pour la détermination de la résistance à l’éclatement et à la déformation.

moins de 100 kPa (avec une surface d’essai de 50 cm2) ou 200 kPa (avec une surface d’essai de 7 cm2)

Secteurs dans lesquels la norme EN ISO 11611 est appliquée

INDUSTRIE GAZIÈRE

SERVICES PUBLICS ET SOUS-TRAITANTS

AUTOMOBILE

SOUDAGE

CONSTRUCTION NAVALE

SECTEUR FERROVIAIRE

BLANCHISSERIES INDUSTRIELLES

PLATEFORMES PÉTROLIÈRES

INDUSTRIE CHIMIQUE

quelques tissus de Marina Textil qui répondent à la norme EN ISO 11611