NFPA 2112

NORME AMÉRICAINE DE RÉSISTANCE À LA FLAMME DES VÊTEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE CONTRE LE FEU

La norme NFPA 2112 spécifie les exigences minimales de sécurité de base et les méthodes d’essai pour déterminer la résistance à la flamme des vêtements de protection individuelle contre le feu.

PRÉREQUIS POUR OBTENIR LA CERTIFICATION NFPA 2112

MÉTHODE D’ESSAI

DESCRIPTION

VALEURS MINIMALES REQUISES POUR SATISFAIRE LA NORME

ASTM D6413

Chaque couche individuelle de l’ensemble doit être testée séparément. Pour les tissus dont l’étiquette précise qu’ils doivent être lavés, ils doivent être testés avant et après 100 cycles de lavage et de séchage. Le temps d’exposition à la flamme est de 12 secondes. Après l’exposition à la flamme et le refroidissement du tissu, le poids adéquat doit être accroché pour exercer une force suffisante de déchirement, conformément au tableau suivant :

Force de déchirement pour déterminer la longueur de carbonisation
 g/m²  Poids du tissu
oz/yd²
Déchirement total  Force
 68 à 203  2.0 à 6.0  100  4.0
 203 à 508  6.0 à 15.0  200  8.0
 508 à 780  15.0 à 23.0  300  12.0
 Plus de 780 Plus de 23.0  475 16.0

Le tissu et les bandes réfléchissantes utilisés dans les vêtements résistants à la flamme doivent avoir une longueur carbonisée inférieure ou égale à 100 mm (4 pouces), ainsi qu’une post-incandescence non supérieure à 2 secondes. Le tissu ne doit pas perler ni fondre. Le gaz utilisé est le méthane.

ASTM F1930

Le vêtement monté sur mannequin avec 100 capteurs, en conditions stationnaires, doit être testé contre l’exposition à un feu soudain pendant 3 secondes et un flux de chaleur de 84 kW/m² pour obtenir des prédictions de brûlures de la peau.

  • Le résultat de la prédiction moyenne de brûlures ne peut être supérieur à 50 %.
  • Nombre d’essais : 3.
  • Prétraitement : 1 cycle de lavage selon les spécifications du fabricant.
  • Temps d’exposition : 3 secondes. Sous-vêtements : slips de 170 g/m² ± 5 %, 100 % coton, et chemise à manches courtes de 140 g/m² ± 5 %, 100 % coton.
  • Exigences : prédiction de brûlures totale ≤ 50 %.

Test du mannequin. Les vêtements doivent être testés contre une exposition à un feu soudain. Le résultat de la prédiction moyenne des brûlures ne peut être supérieur à 50.

ASTM F2700

Le flux de chaleur convective doit se composer de deux brûleurs Meker ou Fisher fixés sous le support qui porte l’échantillon et placés à un angle de 45° par rapport à l’axe vertical de sorte que les flammes se rencontrent en un point juste au-dessous de l’échantillon. La source de chaleur radiante doit consister en quelques tubes infrarouges T-150 à quartz et doit être placée au centre entre les brûleurs. Une fois le flux de chaleur total fixé à 83 kW/m² ± 4 kW/m², un calorimètre en cuivre doit être utilisé pour mesurer le flux de chaleur total. Avant l’essai, le calorimètre en cuivre doit être utilisé pour mesurer le flux de chaleur total en le plaçant à l’envers et en l’exposant directement à la source totale de chaleur. La réponse du calorimètre doit être enregistrée pendant au moins 10 secondes. Choisir la température la plus basse sur la courbe et déterminer l’augmentation de température pendant 10 secondes (saisie par un capteur). Le point de départ de l’exposition doit être enregistré comme temps t = 0 seconde. L’exposition doit continuer pendant 30 secondes (temps d’exposition t = 30 secondes). Pour chaque essai de TPP, le point thermique final doit être déterminé à partir de la comparaison de plusieurs graphiques détaillant l’énergie thermique mesurée par rapport au temps de réponse de la courbe de Stoll (un modèle prédictif des brûlures de deuxième degré du corps humain, exprimé en J/cm²).

Transfert de chaleur (HPP) : le résultat avec espacement doit être supérieur ou égal à 25 J/cm² (6,0 cal/cm²), avec contact, il doit être supérieur ou égal à 12,6 J/cm² (3,0 cal/cm²).

AATCC135

Méthode d’essai pour la solidité des couleurs au lavage domestique.

AATCC61

Méthode d’essai pour déterminer la résistance de la couleur au lavage industriel.

AATCC16

Méthode d’essai pour déterminer la résistance à la lumière.

AATCC132

Méthode d’essai pour déterminer la résistance au lavage à sec.

AATCC8

Méthode d’essai pour déterminer la résistance au lavage et au frottement.

Secteurs dans lesquels la norme NFPA 2112 est appliquée

SIDÉRURGIE

FONDERIE DE CUIVRE

FONDERIE D’ALUMINIUM

FONDERIE DE ZINC

FONDERIE DE VERRE

SECTEUR FERROVIAIRE

ENTREPRISES D’ÉLECTRICITÉ

PLATEFORMES PÉTROLIÈRES

AUTOMOBILE

CONSTRUCTION NAVALE

SERVICES PUBLICS ET SOUS-TRAITANTS

BLANCHISSERIES INDUSTRIELLES

INDUSTRIE GAZIÈRE

SOUDAGE

Quelques tissus de Marina Textil qui répondent à la norme NFPA 2112